mardi 12 mars 2019

Montrebei - Paroi de Catalogne : La Festa del Paca

Sur les traces de tonton Berend

 

Réchauffement climatique oblige, plus grand-chose à se mettre sous la dent en montagne. Faut quand même trouver quelque chose pour fêter le départ au chômage de Raph ...(c'est comme un départ à la  retraite sauf qu'on est jeune et qu'il faut retravailler derrière). Le choix est vite fait : on va aller pratiquer le sport préféré de Raph, celui qui permet de faire du bricolage pendu sur une paroi : L'Artif'!

Pour le choix de la voie on a pioché dans la liste de tonton Berend, (spécialiste des missions en paroi, célèbre inventeur de l'expression "Fuego Lamina"): "La fiesta del Paca" à Montreibei.
On décide d'embarquer Valentin, mascotte du Caf de Pau histoire de l'initier et de lui faire découvrir Montreibei.

La Fiesta del Paca est une voie de 380 mètres , ouverte par Paca en 1995 en solitaire (chapeau l'artiste)
Le topo est dispo ici

Premier jour : 


Départ de Pau à 11h30 - Arrivée au parking du Prado à 16h. Le temps de faire les sacs nous voilà au pied de la voie !
Je pars fixer la première longueur. mais la nuit tombe, donc  je fixe la corde à 10m du relais.
Bivouac confort au pied de la voie.


Second jour :

 Après quelques cafés et un petit-déjeuner copieux, nous voila repartis. Petit à petit on prend nos marques, on grimpe la longueur, on hisse les sacs, ça pitonne et dé-pitonne dans tout les sens.
Raph ça avance petit à petit. Il s'occupe de la L5, grande longueur clef en A2+ où il nous a démontré son habileté avec les crochets. Je m'occupe de la dernière longueur avant le bivouac, un pas de A1 puis de libre, à la frontale, c'est toujours plus drôle ! J'arrive au bivouac: le temps de tout installer, de faire chauffer le cassoulet et de sortir le foie gras et nous voilà comme des princes, prêts à passer une nuit en paroi !
Faut pas croire, il est heureux d'être là


Troisième jour : 
Une partie de la vue depuis mon lit



Raph dans ses œuvres
Difficile de faire une plus belle vue au réveil ! Nous voilà repartis. Il reste 4 longueurs ..  à 15 h on est au sommet, histoire de profiter jusqu'au bout on finit le pâté et le boudin, en dégustant de la dernière bière...
Il est temps de ranger tout le bordel, et de rentrer à la maison pour profiter d'un repos bien mérité !




 La fiesta del paca est une magnifique voie d'artif', le caillou est plutôt bon à part dans les premiers mètres, on ne s'est servi que des cornières (principalement des courtes) et de quelques universels, (raph a mis un U dans r8) du bois. on aurait été mieux avec 2 jeux de totem qui sont super adaptés au trous de pitons et qui nous auraient fait gagner du temps.

Bref superbe aventure Montreibei on reviendra encore c'est sur !!!

jeudi 6 décembre 2018

Petit Tour au Taillon

Taillon : Goulotte Centrale Ouest

 

   En ces durs temps de disette, chaque centimètre de glace compte. Après deux jours à Riglos,  direction donc le Taillon avec Monsieur Axel Chaux, le Don Juan Auvergnat. Pas de neige à la station du coup l'approche se fera à pied. Départ depuis le bas de la station à 4h 30, col des Tentes, col de Boucharo, départ dans la goulotte à 8h, arrivés au sommet à 10h30, petit tour au sommet du Taillon et retour à la maison. 

La goulotte

La goulotte était vraiment en top condition, un régal ! On trouve quelques spits, pitons et goujons dans la voie mais au final on ne s'est servi que des pitons de R4; tout se protégeant très bien sur Friends et broches.
Les traces étant déjà faites, 2h30 ont suffit pour l'ascension...  Une bonne voie pour un début de saison !
Quelques photos pour illustrer mes propos !


Axel dans la L1

La jolie L3

Axel à la sortie de la L4












jeudi 4 octobre 2018

Peña Montañesa "Super Energy"

Retour à la Montañesa

L’automne est vraiment une saison propice pour grimper à la peña Montañesa, Nous décidons donc, avec Axel et Boris d'aller faire "Super Énergie" histoire de voir si on l'a vraiment, cette énergie ! Ça tombe bien vu qu'étant malade le matin je ne me sentais pas très frais... Mais bon Axel et Bobo étaient même prêts à me hisser dans la patate du coup je fus rassuré.

La vue depuis le bivouac


 Pilar del Sobrarbe : "Super Energy"




 "Super Energy" est un voie qui se situe sur le Pilar del Sobrarbe: elle remonte ce magnifique éperon. La voie a été ouverte par Oriol Anglada, Marisol Monterrubio et Jesus Irbars en Mars 2011.

Le topo est trouvable ici



L1 : 6c. On est parti plus à gauche dans une autre voie, considérant que chercher le vrai départ serait une perte de temps. Axel a foncé tel un mangeur de calcaire des qu'il a vue un caillou.



Le légendaire Axel Chaux
Pas besoin de hisser le sac quand on a Boris


L2 : 2. Du coup longue bartasse dans les piquant et les hautes herbes, donc la longueur la plus expo de la voie pour nous.

L3 : 7a+. Les hostilités commencent ! Quelque spits et pour protéger les micro ne sont pas de trop,  le rocher, une espèce de calcaire gréseux est assez incroyable


Boris n'a pas tout a fait compris le principe du hissage

L4 : 8a => 7b. La longueur clef sur le topo, qui indique soit 7b en passant à droite, soit 8a en passant à gauche. On est passé au milieu du coup, mais la cotation vaut plutôt 7a-7b : jolie escalade en passage de toit, la longueur est toute équipé.

Axel se lance à l’assaut du 8a
Le genou qui fait tout





L5: 7a.  Magnifique longueur bien homogène sur un caillou sans défaut


L6 : 6b. Seule longueur un peu moyenne, en effet une grimpe en partie sur une grosse écaille qui vibre bien, ça vaudrait peut être le coup d'y mettre un coup de barre à mine...

L7 : 7a+. La longueur majeure de l'escalade, sur petite prise franche, dans un caillou parfait et pour couronner, le tout une belle  fissure à la fin !




L8: 7b.  Belle longueur sur du caillou gris avec des passage de bombé un peu physique.



L9 : 7b+. Une traversée sur des prises qui demandeent de la confiance dans le caillou, on a peur des les arracher.


On est sorti là,  considérant que la voie s’arrêtait ici, descente par le goulet en 3 rappels.
Super Ernegy est vraiment une voie majeure, (de toute façon à la Peña Montañesa on vous défie de trouvé une voie qui n'est pas top) avec des cotation plutôt clémentes. A faire !




lundi 18 juin 2018

Sortie dominicale à l'Ossau

Sud-est classique, pointe Jean Santé Ossau


Une météo qui enfin devient clémente après des semaines de disette, l’occasion d’ouvrir la saison à l'Ossau on décide avec Adri et Raph d'aller réviser nos classiques en allant visiter la sud-est à l'Ossau. Ouverte en 1953 par André Armengaud et Jean Ravier, elle propose une cheminement logique qui permet d'arriver de sommet de l'aiguillette Jolly.

 Le topo est trouvable ici

Pas besoin de détailler la voie, on trouve suffisamment de compte rendus sur internet, l'itinéraire étant logique du coup pas trop de problème pour cheminer dans la voie. Pas de neige dans la voie des vires par contre un gros névé à la sortie, on a fait un rappel sur un piton en place.
On a retapé les pitons dans la voie et dans la descente.

Quelques photos















dimanche 10 juin 2018

Artemis, Chapeau d'Etsaut

Un peu d'artif dans ce monde de brut

Artémis, chapeau d'Etsaut

Il y a quelques jours, la météo pourrie nous pousse Rico et moi à aller faire un peu d'artif histoire de faire une initiation au dé-pitonnage pour Rico, et une excuse pour ne pas aller grimper à la salle pour moi.

Artémis est une voie de 3 longueurs au chapeau d'Etsaut,
Après une longue approche de 2 minutes on attaque à grand coups de marteau à faire chanter du piton.



L1 : A2 pas mal de clous à planter, surtout des cornières, ça m'a bien remis dans le bain. Le topo indiquait que la voie était à l’abri de la pluie, on retiendra que non.... Enfin bon pas besoin d'être au sec pour planter des pitons.




L2:A2 je me suis amusé à artifer le début, sur une lame que Rico n'a pas eu de mal à enlever. La suite dans un rocher douteux est plutôt ludique surtout le passage du toit.



L3 A1+  Passage de toit plutôt ludique aussi avec un départ sur crochet goutte d'eau pour aller chercher le premier spit. Le relai final est vraiment pas confort.

Bref on a sauvé la journée, on reviendra pour faire la Inaki Cabo.

Le topo :



jeudi 19 avril 2018

Printemps Aspois


Il fait (enfin) beau dans le Béarn, on a l’après-midi  de dispo, direction donc du coté de Bedous plus exactement sur le Penebouchère pour aller faire un nouvelle voie de 2016 "Lées Tomber". Étant passé un (très) grand nombre de fois par Bedous pour aller grimper,  randonner, skier, chercher des champignons etc etc, cette face m'a toujours interloqué. En plus de la rumeur répandue par les anciens que le rocher est trop pourri pour y grimper. Du rocher pourri en vallée d'Aspe, bizarre non ? il fallait donc vérifier par nous même. C'est donc avec Rico et Adrien que nous quittons Pau par une belle matinée ensoleillée du mois d'avril, direction Lées-Athas.

Rocher de Pennebouchère : Lées Tomber

La voie a été ouverte en 2016 par Julien Garcia, Olivier Puyo et Henri Théret le topo est trouvable ici 


L1 : V+ belle mise en jambe, une traversée vers la droite. C'est très bien équipé, on a pas eu besoin de rajouter.
 


L2 : V il faut regarder où l'on va, bien penser à bifurquer sur la droite à la fin.


L3 : 6a+/A0 : Magnifique longueur il faut aller chercher une dièdre, le remonter puis traverser sur la droite on l'on "artife" sur deux clous.




L4 : 6b+ Belle longueur bien continue, un pas d'artif où il y a une cordelette pour tirer à la fin.



L5 : V : Une grimpe un peu montagne, peut être celle que l'on a préférée.




Descente : On est redescendu par "Cruelle Passion" en 3 rappels. Les cordelettes et les maillons des relais sont fatigués et il  faudra prévoir de quoi les changer

Un point dans "Cruel Passion"
Mardi. Rebelote il fait chaud, très chaud je propose à Guillaume et Adrien d'aller dans une voie que je voulais faire depuis longtemps au plateau de Sancheze à Lescun

Pic de la Brèque : Chateau Pinon sec

 

 

Ouverte par Gérard Traille en 2008 elle remonte le pic de la Brèque qui surplombe le plateau de Sancheze à Lescun.


Il faut pas mal marcher pour atteindre le pied de la voie (5 minutes)...

L1 : V Remontée de gradin 




L2 : V comme dit C2C "série de fissures et écailles" avec un réta a la fin.

L3 : 6a remonter un dièdre puis traverser à droite avant la fin du dièdre. Il y a un spit caché à droite qui ne se voit pas du premier coup d’œil.

L4: 6a+ une belle traversée bien aérienne, de l'ambiance.

L5 : 6a+ la plus dure de la voie, il manque l'avant dernier point du coup il faut serrer les fesses et avancer, en espérant ne rien casser !


L6 : 6a Remonter une grande plaque puis une trav à gauche.

L7 : 6a+ : Magnifique longueur, la plus belle pour nous, avec un caillou vraiment bon de belle prises variées.


L8 : 6a La fin de la voie a subit un beau ravalement, une plaque c'est décrochée: faut donc prendre quelques friends ( ou engager ) pour passer tout droit, personnellement j'ai shunté par la gauche dans un dièdre à prises amovibles. D'après Adrien qui est passé tout droit ça ne change pas radicalement la cote, il faut juste remettre 2 points.


Descente en 6 rappels,

Une jolie voie équipée en Vallée d'Aspe, un caillou qui est plutôt sain, bref une belle voie pour une petite journée en montagne.